Being Human UK – Saison 5

Being Human S05

Après un changement de casting qui s’est fait en douceur, la saison 5 a donc tout pour repartir de zéro mais en gardant toujours la même dynamique du fantôme, vampire et loup-garou qui coexistent sous le même toit. Pourquoi pas, mais le hic c’est que le final de la saison 4 – à mon sens – concluait parfaitement la série et on sent au cours de la 5, que c’est celle de trop.

La qualité de réalisation ne baisse pourtant pas mais le rythme commence à s’essouffler, la formule à s’étioler.

Dans cette ultime saison, on veut faire encore plus grand, plus sombre en ce qui concerne le fil rouge mais en moins d’épisodes. Sachant que le grand méchant n’est autre que le Diable en personne. Ce que j’aime dans cette série toute britannique c’est qu’elle n’a pas besoin d’abuser d’effets spéciaux grand spectacle/guignol pour nous faire croire en l’existence d’en tel être et parvenir à ne secouer et nous impressionner.

Philip Davis qui incarne Captain Hatch aka le Diable réussit par son jeu à instiller la peur et surtout à énerver car nous, spectateurs, sommes témoins d’absolument tout et on rage de voir les personnages se faire manipuler et courir à leur – plus ou moins – perte.

Il ne paie pas de mine le Diable comme ça. et c'est justement ce qui le rend si terrible
Il ne paie pas de mine le Diable comme ça. et c’est justement ce qui le rend si terrible

En terme qualitatif c’est donc tout à fait correct. L’alchimie entre Hal et Tom reste toujours là même et augmente d’un cran lorsque Hal subit quelques changements. La caution fantôme/féminine n’a rien à envier à Annie tant Alex lui est opposée. Outre leur mort violente et leur unfinish business elles n’ont pas grand chose en commun si ce n’est la volonté de maintenir sa nouvelle famille soudée. Mais contrairement à sa prédécesseur, Alex a le courage de dire ce qu’elle pense et n’hésite pas à faire ce qui doit être fait, tandis qu’Annie a mis plusieurs saisons pour en arriver là et – enfin – arrêter de s’apitoyer sur son sort.

En Bref !

Being Human saison 5 n’est pas indispensable mais tout à fait sympathique à regarder. Elle est une longue conclusion certes et l’arrière goût est un peu amère quand on voit que les scénaristes opte toujours pour la même solution afin de régler le gros problème. Pour moi ce manque d’imagination vient à désacraliser le travail d’Annie, Mitchell, George et encore Annie – si vous voyez ce que je veux dire – et rend l’ultime action de Hal, Tom et Alex un peu fade.

tom & hal
#mine

En sommes, cette saison m’a fait l’effet d’un très bon exposé raconté par un élève brillant mais qui ne sait pas s’arrêter.

5/10 

Publicités

Et toi tu en penses quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s