The Crazy Ones – Pilot

TheCrazyOnesTrailerSaison-1-1

Nouvelle production de la chaîne CBS et surtout nouvelle création de David E. Kelley (Ally McBeal), The Crazy Ones marque le retour de Robin Williams à la télévision et le second come back de Sarah Michelle Gellar, après l’échec de Ringer il y a deux ans.

Commençons par ce qui fâche avec ce premier épisode.

Tout d’abord le générique. Il est à chier ! Tout simplement. Le thème n’est pas accrocheur et ressemble beaucoup trop à celui de 1600 Penn qui a été annulée l’année dernière. Alors forcément, l’analogie laisse à désirer.

Deuxième chose qui me chiffonne c’est l’utilisation de musiques connues mais qu’on ne va mettre que 10 secondes histoire que tu commences à remuer ton popotin et pouf on passe à la scène suivante. Quel intérêt ? Pourquoi payer des droits d’auteur si c’est pour mal utiliser un morceau. Celui qui ouvre la série, il me semble avoir reconnu Starship de Nicki Minaj. Autant je n’aime pas trop cette artiste, autant je dois avouer que le morceau est catchy et met tout de suite une ambiance colorée et fun. Pour une comédie c’est presque le choix idéal. Mais voilà, on a droit qu’à une dizaine seconde et c’est frustrant !

crazyones

Bref ! En dehors de ça The Crazy Ones nous offre un pilot sympathique sans pour autant qu’on se coince les zygomatiques. Robin Williams fait ce qu’il fait de mieux sourire et être un gentil fou. Son alchimie avec Sarah Michelle Gellar est indéniable. Plus posée, elle a une vibe comique qui ne demande qu’à s’exprimer. Leur relation père-fille est crédible et touchante. Ils s’admirent l’un et l’autre, se soutiennent et chacun veut prouver à l’autre ce dont il est capable. Tout ça dans la bonne humeur mais on sent le personnage de Robin Williams à fleur de peau, ce qui  peut donner de beaux moments à l’avenir.

vlcsnap-2013-09-27-11h52m41s22

Ne durant que 20 minutes, on n’a pas trop le temps de s’attarder sur les personnages secondaires, mais ça viendra.  On a un petit aperçu de leur personnalité et j’aime bien le côté cruche et déjanté que donne Amanda Setton (Gossip Girl) à son personnage Lauren.

Tout s’enchaîne assez vite, ne laissant que peu de temps au spectateur d’apprécier ce qu’il voit et entend. Les dialogues sont plutôt bons et le timing tout à fait correct. Il faut cependant avouer que sans un génie comme Robin Williams à la tête de ce show, le pilote n’aurait pas été terrible, terrible.

J’attend mieux pour la suite.

7/10

Publicités

Et toi tu en penses quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s