Sleepy Hollow – Critique de mi-saison

sleepyhollowsdcc1

Je profite du hiatus (reprise prévue le 4 Novembre) pour vous faire un récap/critique de cette nouvelle série. Je n’ai pas eu d’infos quant au nombre d’épisode que la saison 1 doit avoir donc je me base sur IMDB qui en annonce déjà 9. Il n’est donc pas impossible que cette critique « mi-saison » soit du coup en avance mais bon…

Bref !

Mes craintes quant au côté nanar et répétitif du show ont été vaines car bien qu’il y ait une méthode appliquée à chaque épisode, les retournements de situation, les cliffhangers et la dynamique entre nos deux héros fait qu’on ne s’ennuie pas. Chaque épisode se renouvelle sans cesse, relançant et enrichissant le fil rouge de la série.

Les effets spéciaux et l’ambiance soignée sont une valeur ajoutée et les scénaristes ne s’amusent pas à mettre du gore à tout va et même si certains épisodes sont un peut wtf je vous rappelle qu’on regarde SLEEPY HOLLOW !

Investissement dans la machine à fumée car n'oublions pas que c'est une série surnaturelle qui se passe aussi la nuit et que la nuit c'est connu...il y a du brouillard de sol !
Investissement dans la machine à fumée car n’oublions pas que c’est une série surnaturelle qui se passe aussi la nuit et que la nuit c’est connu…il y a du brouillard de sol !

Les règles du jeu, énoncées dès le début, sont respectées, l’univers est donc relativement cohérent même si je regrette que Ichabod Crane soit si vite accepté par le Capitain Irving. Mais encore une fois, cela fait peut-être parti de quelque chose de plus grand qu’on ne peut pas voir ni comprendre pour l’instant. Au fur et à mesure on se rend compte comment les pièces du puzzle s’imbriquent tout à laissant encore une part d’ombre.

La relation entre Abbie et Ichabod devient touchante et forte tout en promettant une évolution. Reste à savoir dans quelle direction elle ira. En tout cas l’alchimie des deux acteurs à l’écran est indéniable et leur dynamique rythme toute la série, le personnage d’Ichabod avec son cynisme et sa découverte naïve et brute du 21ème siècle contraste avec la personnalité d’Abbie qui est une femme forte et fragile à la fois, dotée d’une carapace en titane. Ils évoluent ensemble, se stimulent et se complètent.

Petit à petit le bestiaire légendaire s'élargit. Voici le Marchand de Sable ! Si, si...bonne nuit !
Petit à petit le bestiaire légendaire s’élargit. Voici le Marchand de Sable ! Si, si…bonne nuit !

Succès instantané aux USA, une seconde saison est d’ores et déjà commandée et moi je me dirige tranquillement vers une première saison complète !

8/10

Publicités

3 commentaires

Et toi tu en penses quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s