In The Flesh

in-the-flesh-wide2-e1363569646203

Mini série anglaise  post-post apocalyptique se déroulant après une épidémie zombiesque. On suit la réinsertion d’un jeune homme « partiellement décédé » dans sa famille et surtout dans son village au fin fond de l’Angleterre, qui est plus qu’hostile aux « pourris » (rotters en anglais dans le texte).

Contenant (pour le moment) qu’une saison de 3 épisodes de 56′ chacun, In The Flesh est une création originale qui ne joue ni sur l’horreur, ni sur le gore comme on peut en avoir l’habitude avec les films ou séries de zombies. On pourrait voir In The Flesh comme une suite à Walking Dead qui elle traite de l’épidémie et la survie de l’espèce humaine. Là on est dans le « après » et ce n’est pas forcément des plus glorieux.

In The Flesh

La réinsertion des partiellement décédés n’est qu’un prétexte pour parler d’autres choses avec plus ou moins de subtilité. Homosexualité, dépression, quête et affirmation de soi etc…On en touche à des choses en seulement 3 épisodes ! Les acteurs sont convaincants et les personnages bien écrits. La série ne manque pas de qualité autant dans l’écriture et que dans la forme mais je trouve qu’elle manque d’un quelque chose de vraiment accrocheur. Un rythme, un fil rouge, je n’arrive pas à mettre le doigt dessus. J’ai mis un mois et demi entre le second et le troisième épisode parce qu’il faut le dire, In The Flesh est un peu déprimante. Elle nous offre des moments forts en émotions qui mènent souvent à se moucher bruyamment tout en essuyant ses larmes à base de

snif
« euh non j’ai une poussière dans l’oeil c’est tout »

Si la base de la série – la guérison et réinsertion d’anciens zombies – n’est pas dénuée d’intérêt, l’aspect dramatico-réaliste de la série plombe un peu le tout car si je veux regarder du drame personnel/social, je n’ai pas besoin du prétexte surnaturel. Ou alors il faut que ça soit fait avec plus de subtilité car c’est un défaut de In The Flesh que de prendre le spectateur par la main et lui dire « t’as vu comme c’est dur d’être rejeté quand on est ‘différent’ ? »

Bref ! Je pense que je regarderais tout de même la saison 2  car des petites choses ont été disséminées au cours de la première saison, notamment un Prophète de la Mort mystérieux qui pourrait devenir central par la suite.

7/10 (parce que c’est une bonne série même si je ne la trouve pas très palpitante)

Publicités

Un commentaire

Et toi tu en penses quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s