[Les Séries du Grenier] Battlestar Galactica – Saison 1

BSG

Après avoir fini de regarder Dollhouse avec Mr Balzi j’ai proposé deux autres séries : Hell on Wheels saison 3 ou l’intégrale de Battlestar Galactica (que j’appelle 2.0 pour ne pas la confondre avec la version de 1978).

Contenant 13 épisodes, la première saison attaque direct avec un pilote de pas moins de 3h ! Normal, car à l’époque il s’agissait d’une mini série ce qui veut dire :  deux téléfilms d’1h30 qui, dans le coffret en tout cas, ont été mis bout à bout.

bsg-season-1-cast
Merde ! Y a pas Paul Ballard euh je veux dire Helo (Tahmoh Penikett pour le nom de l’acteur qui…jouait Paul Ballard dans Dollhouse)

BSG 2.0 nous plonge donc dans un univers de science-fiction avec aussi une bonne dose de drame et de mysticisme. Nous voici dans le futur (loiiiiiiin dans le futur) où les humains connaissent le plus grand génocides de l’Histoire. Les Cylons – création robotique née de la main de l’Homme – s’emparent de Caprica et détruisent tout sur leur passage. Les uniques survivants, les résidants du Battlestar Galactica, ancien vaisseau de l’Armée qui s’apprête à être recycler en musée, et quelques autres vaisseaux récoltés ici et là. La série s’attarde longuement sur les problèmes inhérents à l’exode comme le contrôle de la population, les questions de gouvernement ou tout simplement les rations alimentaires. Ceci peut embêter le pur fan hardcore de SF mais personnellement je trouve ça bien qu’on nous montre les rouages de la mécanique car au final chaque détails compte.

Je me suis fait la promesse de ne pas spoiler donc je vais faire dans la généralité mais à l’heure où j’écris ces lignes, je viens tout juste de terminer le season finale et je suis encore sous le choc !

I'm going maaad
I’m going maaad

Dès la première moitié du pilote (et je l’ai dit à Mr R) j’ai su que j’avais face à moi une des meilleures séries que j’ai jamais vu. On verra si cette impression va durer pendant 4 saisons mais pour l’instant cela semble bien parti pour ! Filmé à la façon docu-fiction, ce choix peut surprendre dans une série de SF et surtout de cette envergure. Au final on s’y habitue vite et les scènes de combats dans l’espace s’avèrent encore plus appréciables grâce à une caméra au plus près de l’action. On remarquera la réutilisation de certains plans – notamment pour les sorties de Viper du Battlestar – mais la série n’a pas à rougir de ses effets spéciaux certes un peu cheap mais qui s’incorporent bien dans l’univers du show. Ce n’est pas non plus du Doctor Who avec ses Tardis en carton ^^

Les Centurions Cylons…adieu la jupette en cuir donc !
Les Centurions Cylons…adieu la jupette en cuir donc !

Grace à la mini série qui ouvre la grande, on découvre un bon portrait de chacun des protagonistes. Alors qu’on pense les avoir cerné, les connaître un peu… BIM ! Un retournement, une phrase, un levé de sourcil qui te dit que « NON ! Rien ni personne n’est aussi simple ! » Porté par un casting intéressant – dans le bon sens du terme – BSG 2.0 parvient à insuffler de la profondeur à chacun des personnages, même les plus secondaires donnant un vrai sens de réalisme au show. On y croit ! Même au figurant en pantalon cargo dans le fond, on y croit ! Les gros méchants (pas beaux et tout vilain) eux aussi se révèlent bien plus compliqués que les grilles pains auxquels on pense avoir affaire. Mais chuuut ! Je n’en dirais pas plus.

De fil en aiguille, l’histoire s’étoffe, les personnages souffrent et se développent, les intrigues prennent de plus en plus d’ampleur pour nous laisser littéralement à bout de souffle à la fin de la saison 1 ! Et je suis asthmatique donc c’est pas drôle de me mettre dans états pareils >_<

En bref je dirais que cette saison frappe fort et frappe juste ! Et aussi : pourvu que ça dur !

Personnages favoris :

C’est un peu dur de choisir car je les aime tous dans les grandes largeurs mais à choisir, je dirais Dr Gaius Baltar et Starbuck.

Baltar car je n’arrive absolument pas à le cerner. A la fois surprenant et agaçant, il est magnifiquement interprété par James Callis (Eureka, Bridget Jones) et nous offre de grands moments de jeu. Je lui dois pas mal de bons fous rires.

Starbuck parce que 1) je suis fascinée par le visage de Katee Sackhoff (Riddick, 24 Heures Chrono) qui pourrait faire une incroyable Harley Queen et 2) parce que son personnage était à la base masculin et que la transposition au féminin s’avère être une excellente idée! Nous voilà avec une pilote au sang chaud, macho, drôle et loyale mais qui a ses failles aussi. Entre son passé douloureux, ses croyances religieuses et son tempérament de feu, Starbuck est une véritable femme forte (et il y en a dans cette série), qui pourrait être un mélange entre Xena la guerrière et Buffy la tueuse de vampires. Kara (aka Starbuck) est, dans cette saison, le personnage qui évolue le plus et s’avère – pour moi – le plus intéressant à suivre.

Bonus : la scène d’ouverture de la mini-série/le pilote

Episode favoris :

Alors OUI, le pilote de 3h et le season finale m’ont scotché au canapé et retourné mon petit coeur en guimauve, mais l’épisode qui m’a le plus marqué est le n°9 : Le Retour d’Ellen (Tigh Me Up, Tigh Me Down en vo) réalisé par Edward James Olmos (le vieil Adama en personne). Absolument savoureux, l’épisode 9 mélange habillement la comédie et le suspens, nous offrant ainsi un cocktail pétillant qui rappelle les meilleurs vaudeville. Et en plus ça se passe dans l’espace ! Mais que demande le peuple ?! Les dialogues, le timing, tout est parfaitement maîtrisé alors qu’on voit les personnages péricliter à l’écran et exploser en 1000 morceaux devant la caméra d’Olmos qui se pose ici en véritable marionnettiste ! Bravo !

A défaut d'un extrait ou d'une photo de mon épisode chouchou, je vous offre le responsable de ce merveilleux moment qu'est Le Retour d'Ellen : EDWARD JAMES OLMOS !!!
A défaut d’un extrait ou d’une photo de mon épisode chouchou, je vous offre le responsable de ce merveilleux moment qu’est Le Retour d’Ellen : EDWARD JAMES OLMOS !!!

10/10

Publicités

Un commentaire

Et toi tu en penses quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s