en passant Nanar chez Balzi : épisode 0

by fangurley
by fangurley

Je ne sais plus pourquoi exactement on s’est mis à parler de nanar avec Messire Dada mais une chose est sûre, l’idée de s’organiser des soirées sur ce thème s’est très vite implantée dans nos esprits.

Du coup, Balzi a décidé de se lancer et comme elle s’y est prise à la dernière minute, évidemment personne n’est venu à part Messire Dada. Peut-être que personne ne voulait venir…Non, on va mettre ça sur le compte du timing *Balzi reine du Déni*

Cette première soirée était une sorte de coup d’essai et je dois avouer que c’était une petite réussite mais la prochaine fois j’accorderais un peu plus de temps à la préparation. Armés de pizzas, de bières et de pièces en chocolats – je me suis sentie tel le roi Midas ce soir là – nous avons décidés de nous intéressés au films de séries Z orientés sur les animaux.

Question de timing, encore une fois, on a pu regarder que les 2/3 de la programmation prévue, mais ce n’est que partie remise.

On a commencé fort avec l’excellent – toutes proportions gardées – Sharknado !

Pour ceux et celles dont le niveau d’anglais se situe sous terre, Sharknado c’est la contraction de « shark » qui signifie « requin » et « tornado » qui signifie « tornade ». Donc Sharknado = tempête de requin. TOUT EST DIT ! C’est d’ailleurs l’axe de communication des marketeux qui ont fait la promotion du film.

sharknado affiche
voilà voilà

On retrouve dans ce film, que dis-je, ce monument de science-fiction, Ian Ziering. Mais si, souvenez-vous de la série des 90’s Beverly Hills. C’était Steve ! L’espèce de grand blond moche comme un poux (je m’excuse auprès de la communauté des parasites capillaires). Eh bien maintenant il a 50 ans et ça lui va bien ! Je dois avouer qu’avec Messire Dada, nous nous sommes repus de sa silhouette bucheronne un peu crade mais tellement tendre :3

Ensuite, comme l’affiche l’indique, l’icône trashouille connu surtout pour sa participation à la saga American Pie : Tara Reid. Dans Sharknado elle ne fait même pas l’effort de cacher le fait qu’elle ne sait pas jouer. Elle est juste là pour encaisser le chèque et payer l’hypothèque sur sa poitrine. Il y a un vaaaaague moment où elle sert vaaaaguement à quelque chose mais globalement, elle est juste là.

La fameuse scène durant laquelle nous avons noté que toutes les marques étaient astucieusement cachées. Personne n'a voulu sponsoriser Sharknado ? C'est bizarre @_@
La fameuse scène durant laquelle nous avons noté que toutes les marques étaient astucieusement cachées. Personne n’a voulu sponsoriser Sharknado ? C’est bizarre @_@

Pour ceux et celles qui suivent Pretty Little Liars ou encore Nashville, sachez que deux acteurs de ces séries ont ruiné toutes chances d’avoir une carrière crédible – à moins de faire comme George Clooney et ses tomates tueuses – je veux parler de Chuck Hittinger qui incarnait Sean dans la première saison de PLL et de Aubrey Peeples qui se rachète un soupçon de talent en incarnant la nouvelle diva rivale de Juliet (Hayden Panettiere) dans la saison 2 de Nashville.

Ce que j’aime avec ce film – et les nanar en général – c’est qu’il est inutile d’user de puissances psychotropes pour partir loiiin dans vos délires. Le film se charge de tout. Il vous fournira fous rires, crampes abdominales – à force de rire – un rythme indéniable quand vous allez applaudir lors des grands moments du film et après ça vous ne serez plus jamais le/la même.

Je ne sais pas si je filmerai ou non les prochaines sessions histoire de vous donner un aperçu de ce qu’on peut vivre devant un bon nanar mais une chose est sûre si vous voulez passer un bon moment avec les copains et les copines : Sharknado est fait pour vous !

Critique de Sharknado

—>ICI<—

Et si je vous mettais l’eau à la  bouche ?

Nota Balzi : un second volet est prévu pour Juillet 2014. On retrouve la fine équipe à New York cette fois où plus ou moins la même chose se produit. À ce rythme là je leur conseille d’emménager au fin fond du Grand Canyon !

Après tant d’émotions, il a bien fallu qu’on se relaxe. Et – encore une fois – pour une raison inconnue j’ai eu envie d’écouter du Cher. Et là mon cher totem gay, Messire Dada, me ressort ce bon vieux Do You Believe In Life After Love. Il n’en fallu pas plus pour nous lancer dans une reprise de ce monument de la musique du début des années 2000. Je vous avais prévenu qu’une soirée nanar ça bousillait les neurones. C’est avec logique que nous avons ensuite entonner l’hymne spatiale : Spacer de Sheila. On est allés loin, très loin. Trop loin.

Bref! Il est temps de reprendre une bière et de regarder la suite. Notre coeur balance entre Anaconda – mais si ce film des 90’s avec Jennifer Lopez et Owen Wilson en Amazonie qui cherchent à ne pas se faire croquer les fesses par un anaconda – et Piranha 3D, mais en 2D parce que Balzi n’aime pas la 3D et surtout met facilement une demi-heure à adapter ses yeux donc c’est de la merde (et j’ai pas d’équipement ce qui est AUSSI une très bonne raison de ne pas regarder la 3D chez moi).

Piranha-3D-Affiche-France

Pour les gens qui auraient vécus dans une grotte en 2010, Piranha 3D c’est la version sanglante et électro d’Alexandre Aja (La Colline à des Yeux, Mirrors) avec au casting le kiki Steven R Mcqueen (Vampire Diaries), Jerry O’Connel (Sliders, Scream 2) et Kelly Boobs Brook.

Alors oui ce film est très fun, mais quand on passe après Sharknado, difficile de faire mieux. Parce que dans le film d’Aja on a : du style, des effets spéciaux pour la majorité soignés, et des acteurs qui savent jouer ! Là est toute la différence. Le budget n’est qu’une broutille, le scénario plus c’est con mieux c’est, mais les acteurs ! C’est à ça que ton film passe de la case série Z direct to vidéo à film vif et fun de série B où tu débranches ton cerveaux et qui – parfois – engrange du dollars. Du coup ce n’est pas le même niveau, ni la même catégorie de nanar. Rien à voir ! Deux expériences totalement différentes !

Si David avait été là dès le début...mais heureusement il débarque dans Piranha 3DD ^^
Si David avait été là dès le début…mais heureusement il débarque dans Piranha 3DD ^^

Messire Dada ne l’ayant jamais vu, j’avais droit à un paquet de questions à base de : « oh non ! Me dit pas que Carlos va mourir ? Oh non et elle, elle va mourir ? » Et ma réponse – somme toute honnête – « je sais pas, je ne m’en rappelle pas. » Ce qui m’avait marqué c’était :

  1. Le sang
  2. Kelly Brook
  3. Kiki McQueen
  4. La bande son du film
  5. Jerry O’Connel coupé en 2 (merde je spoil !)
  6. La fin.

Après quant à me souvenir de qui meurt dans quel ordre et quelle circonstance c’est trop demandé à mon pauvre cerveau atrophié.

Critique d’un film de poissons

—>ICI<—

Et encore une fois, l’eau dans votre bouche (même si certaines scènes de la bande annonce ne sont PAS dans le film XD)

Quoiqu’il en soit avec Sharknado et Piranha on a passé une bonne soirée et la prochaine édition de Nanar chez Balzi ne saurait trop tarder !

Publicités

Et toi tu en penses quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s