True Detective – Parce que Woody Harrelson et Matthew McConaughey ne sont pas QUE au cinéma

true detective

Si vous êtes fan de séries ou juste un peu attentifs à l’actualité télévisuelle américaine, vous avez forcément entendu parlé de True Detective.

Si ce n’est pas le cas, laissez-moi rectifier cette erreur.

Série policière se déroulant dans les affreuses années 90, deux flics (Harrelson et McConaughey) sont à la poursuite d’un serial killer en Louisiane.

Dit comme ça, je ne vous vend pas vraiment du rêve. Mais le casting, aaah le casting. Deux géants du cinéma hollywoodien aussi à l’aise dans les blockbusters que dans le cinéma indépendants qui s’associent pour produire – et jouer dans – une série de qualité pas forcément facile à apréhender.

Woody Harrelson & Matthew McConaughey
Woody Harrelson & Matthew McConaughey

Mais sachez que premièrement la série est fournie par HBO (Game of Thrones, les Sopranos et j’en passe), qu’elle est originale car ni inspirée de romans, de comics ou que sais-je, et que l’intérêt principal de True Detective c’est sa narration. En effet les deux protagonistes, Rust Cohle (Matthew McConaughey) et Martin Hart (Woody Harrelson) racontent en 2012, leur traque qui dura 17 ans à deux flics qui semblent réouvrir le dossier, et surtout soupçonner Cohle de quelque chose.

La série alterne donc avec passé et présent, récit à la première ou à la troisième personne. Il est amusant d’entre la voix narrer les évènements et de voir à l’image quelque chose d’entièrement différent car on en vient à se demander pourquoi il (Cohle ou Hart) ment aux policiers du 21ème siècle.

fan art réalisé par p1xer sur deviantart
fan art réalisé par p1xer sur deviantart

True Detective peut se targuer en quelques épisodes d’être l’une des meilleures séries policières de par sa narration peu commune et par un ton sombre, triste et morne. Le rythme lent – je dirais même langoureux – peut ennuyer et perdre certains d’entres vous, d’autant que Cohle et Hart sont des personnages pleins de défauts qui ne s’entendent pas particulièrement, mais la série est construite comme un véritable roman. On prend donc le temps de découvrir tous les acteurs de l’histoire, l’environnement et de commencer à fonder ses propres théories à mesure que les épisodes avancent.

Et puis l’autre truc en plus, c’est le générique! Je l’ai déjà dit mais je suis vraiment heureuse de voir de plus en plus de shows renouer avec la tradition du générique. Les soirées blind test n’en seront que plus riches 🙂

Je vous laisse juge de la qualité du générique de True Detective et de l’ambiance érotico-glauque qui s’en dégage (désactivez les annotations parce que franchement, ça gâche tout)

D’une durée de 1h par épisode, True Detective saison 1 comporte 8 épisodes en cours de diffusion (fin de diffusion américaine prévue pour le 9 Mars 2014). Selon le site screencrush, la série serait bien partie pour être renouvelée pour une seconde saison mais rien n’est encore joué !

8/10

Publicités

Et toi tu en penses quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s