Sons of Anarchy – Saison 3 /!\SPOILERS/!\

SOA - saison 3

Kurt Sutter, le créateur de la série de bikers (bonjour les rimes) s’exporte et envoie les SAMCRO en Irlande !

À la fin de la saison 2, compliment à cette pétasse d’agent fédéral June Stahl (Ally Walker), Jax voit son fils kidnappé par un membre de l’IRA qui souhaite se venger de la mort de son propre rejeton dont il accuse Gemma. L’accumulation de non-communication et de quiproquo ont poussé les SAMCRO à voir leur club se fissurer et s’effriter. Ce voyage outre-atlantique est un peu leur quête de salut. Si salut il y a.

On sait depuis le début que la mort de John Teller, le père de Jax et co-fondateur du club est teintée de mystère et ouvre la porte à plus de secrets que Pretty Little Liars. Gemma, prend d’ailleurs le risque d’accompagner les SAMCRO afin de s’assurer que Jax ne découvre pas certains d’entre eux.

Avec les 3/4 du club en Irlande, il ne reste plus grand monde pour s’occuper des affaires à Charming et leurs ennemies en profitent allègrement. Tig, Piney et le nouveau venu Kozik (némésis de Tig apparemment même si on ne sait pas exactement pourquoi) doivent faire face à la rage d’un homme, Salazar, qui à tout perdu suite à l’alliance des SAMCRO avec les Mayans.

Faut chercher la merde avec le SAMCRO
Faut chercher la merde avec le SAMCRO

Cette saison sous haute tension, se révèle des plus intéressantes puisqu’on fait la lumière sur bon nombre de détails et on en apprend un peu plus sur John Teller dont l’ombre pèse chaque jour sur le club. L’un des thèmes principaux de la saison 3 c’est justement cette tendance/obsession à toujours vouloir garder des secrets qui met à mal le club et poussera Jax à commettre un acte (quasi) irréparable et surtout embarrassant.

Même si des milliers de kilomètres les sépare, Gemma et Tara se rapprochent de plus en plus. En effet, la jeune femme prend du poil de la bête et s’affirme comme figure de proue au sein du club. Aimée par les membres et adorée par le vieux Piney, elle commence à se forger une image d’ange intouchable capable d’endurer les pires souffrances pour le bien être de sa famille.

L’enquête sur la disparition d’Abel, le voyage en Irlande, la découverte de certaines choses ajoutés à la présence charismatique et étouffante de l’agent Stahl rendent cette 3ème saison plus passionnante que les 2 précédentes. Certes on a droit à du drama mais toute la série est basée sur ce savant mélange de drame (familiale) et de violence. Tout comme Les Sopranos, la famille et la loyauté envers un groupe – ici le SAMCRO – sont le coeur du show. Tous ceux et celles qui gravitent autour des Sons of Anarchy se brûle les ailes comme Icare lorsqu’il vola trop près du soleil.

Personnages Favoris

Ally Walker aka June Stahl

Je vais peut-être vous surprendre mais je voterais pour l’Agent Stahl. J’ai adoré haïr cette pétasse (excuse my French !). Je ne compte plus le nombre de fois où je l’ai insulté, où je me suis mordu la langue pour ne pas hurler des insanités à ma télévision ou jeter un tacos sur l’écran. La prestation d’Ally Walker – héroïne de mon enfance dans Profiler – est tellement excellente et viscérale qu’on se surprend parfois à avoir de la compassion pour son personnage. On ne sait pas sur quel pied danser et cette fouteuse de merde – car beaucoup de choses ne serait pas arrivées si elle n’avait pas été là – est l’épicentre du tremblement de terre que subira les Sons. C’est d’elle qu’émanent toutes les tensions durant 3 saisons et plus d’une fois on prie tout et n’importe quoi pour qu’elle crève !

Arriviste prête à tout pour sa carrière l’agent June Stahl est une femme aux dents longues et aux griffes acérées qui ne connait que la rage et la soif de pouvoir. Ne vous laissez pas hypnotiser par sa crinière voluptueuse et ne croisez surtout pas son regard, sous peine de voir votre vie brisée et irrécupérable.

Episode Favoris

Tous les épisodes étaient très bon – quoiqu’un peu longuets – mais il faut choisir donc je dirais l’épisode n° 3 : Le Nettoyeur (Caregiver en VO) et l’épisode n°12 : La Faucheuse (June Wedding en VO).

Bachman

  • L’épisode 3 m’a marqué pour plusieurs raisons, notamment pour son humour macabre et le lien entre Gemma et son père, vibrant d’émotions. Mais si j’ai choisis Le Nettoyeur c’est parce qu’en guest star, la série nous offre sur un plateau monsieur le roi, j’ai nommé Stephen King ! Rien que pour son apparition, cet épisode figure dans le top 5 de la série. Son personnage se nomme Bachman qui est aussi un de ses autres noms de plumes (Marche ou Crève, Blaze, etc…) et je ne vous en dit pas plus ! ^^
  • La Faucheuse est l’avant dernier épisode de la saison et comme à chaque fois, Kurt Sutter balance tout ce qu’il a dans le ventre juste avant le season finale, histoire de nous chambouler le cerveau – et le coeur aussi. Mais dans cet épisode, pour une fois, il nous donne ce qu’on attendais avec impatience. L’épisode est aussi tendu que le câble ethernet chez mémé, ou le string d’un brésilien et sa réalisation très western joue avec nos nerfs du début à la fin. Fin, qui est géniale, soit dit en passant.

En cadeau : écoutez-moi ce générique façon irish auquel on a droit durant toute la saison 3. Excellent !

Résultats :

9/10

Publicités

Un commentaire

Et toi tu en penses quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s