Aujourd’hui j’ai raté mon permis mais je le vis bien.

rainbow

Je vous avez déjà parlé de mon ressenti face à l’examen du code de la route et vous avez avoué avoir passé une première fois mon permis de conduire, il y a de ça … *calcule rapidement* 7 ans. Ça ne nous rajeuni pas ! À l’époque j’aurais l’avoir et même mon prof ne comprenait pas pourquoi j’avais « échoué » et trouvait la raison de l’inspectrice plus que fumeuse.

Aujourd’hui la différence réside dans le fait que j’ai pu l’avoir. Les conditions étaient optimales. Pas trop de monde sur la route, je connaissais plutôt bien la ville, le temps était clément et l’inspectrice très sympa. Tout avait d’ailleurs bien commencé avec des questions ridiculement simples :

  1. Montrez où se trouve la molette pour régler le dossier du siège conducteur.
  2. Montrez où se trouve la batterie.
  3. Qu’est-ce qui peut expliquer une décharge de la batterie ?

À ça j’ai bien répondu, j’ai parfaitement maîtrisé mon rangement en bataille en marche arrière et je passais même mes vitesses comme une pro. Et puis, et puis je ne sais pas. Le stress ? Pas vraiment. J’étais plutôt confiante. Trop ? Peut-être mais ça n’explique pas mon erreur éliminatoire. Oui, car l’inspectrice a dû intervenir et ça C’EST MAL !

Nooon
Laisse-moi conduiiiire !!!

Si votre juge (et bourreau) touche le volant et/ou les pédales vous pouvez dire bye bye au papier rose (bien que cela soit une carte à puce maintenant). J’ai su à cet instant que c’était fichu mais je n’ai pas lâché prise. J’ai tenu bon et j’ai continué mon examen comme si de rien n’était, avec le sourire et en faisant attention. L’inspectrice m’a souhaité une bonne journée, je lui ai renvoyé la politesse et le prof accompagnant de me dire après que si je n’avais pas commis cette erreur, j’aurais eu mon permis.

Mais quelle erreur ai-je bien pu commettre te demandes-tu de l’autre côté de ton écran (ou pas d’ailleurs). Eh bien la même qu’on me reproche à chaque leçon et que j’essaie de corriger depuis le premier jour : regarder au loin. Mais pas loin dans le genre « ICEBERG DROIT DEVANT ! ». Non. Loin dans le sens far far away, la où naît le jour et où meurt la nuit. Ce genre de loin. Et quand l’inspectrice me guida sur une route jamais pratiquée avant l’examen et qu’elle me demanda de tourner à gauche à la prochaine intersection, eh bien pour une raison, jusqu’alors inconnue, au lieu de suivre moutonnement les voitures devant moi, je n’ai pas regardé assez loin devant et j’ai failli … FAIRE UN CONTRE SENS !

Stupid Stupid

Oh le permis qui s’envole. Regardez-le comme il est loin. Il me rappelle ces ballons en forme de tête de Mickey qu’un enfant lâche par inadvertance et qui pleure ensuite en le voyant côtoyer les nuages tel Icare qui vole trop près du soleil.

Sur le moment je l’ai vécu avec philosophie. J’ai commis une erreur. Débile, certes. Je m’en suis mordu les doigts et puis après j’ai réfléchis. Premièrement, ce n’est pas grave si je n’ai pas réussi l’examen aujourd’hui. Je n’en n’ai pas besoin pour vivre. C’est rageant de devoir attendre 4 mois et de payer encore et toujours (bien que je n’ai fait que 3h en plus de mon forfait jusque là) mais au moins JE SAIS où je pèche sérieusement et je n’ai qu’à me sortir les doigts du cul et rester concentrée JUSQU’AU BOUT.

011

Et deuxièmement, même Buffy n’a jamais obtenu son permis. Et c’est l’Élue. Celle qui sauva le monde un paquet de fois, qui sacrifia son premier amour pour éviter l’apocalypse, qui travailla dans un affreux fast food pour nourrir sa petite soeur et j’en passe. Donc j’en suis venue à la conclusion que si je n’étais pas moi-même destinée à sauver le monde, j’aurais mon permis la prochaine fois !

Je ne compte pas débouler en pleine projection de Need For Speed en criant des insanités aux « pilotes » de bolides, ni me refaire l’intégrale Fast & Furious en pleurant sur mon triste sort et en avalant 3kg de Milka (j’avoue avoir avaler pas mal de Milka devant Sherlock en rentrant XD). Le permis n’est qu’un examen parmi tant d’autre. Le bac, la prostate, les entretiens d’embauches, toutes ces choses que j’ai réussi du premier coup donc comme pour battre Bane dans Arkham Asylum, je m’y reprendrais autant de fois qu’il le faut, aussi rageant ça soit que d’échouer si près du but !

In my skills I trust !

J'ai eu ta peau comme j'aurais ce putain de permis de conduire !
J’ai eu ta peau comme j’aurais ce putain de permis de conduire !
Publicités

4 commentaires

  1. Je l’ai raté une fois aussi, pour avoir pris un rond point à l’envers (CA VA C’ETAIT SUR UN PARKING Y AVAIT PAS DE SIGNALISATION). Pareil, erreur éliminatoire!

    J'aime

    • Ah pas mal j’avoue ! Après l’inspecteur/trice ne nous connait pas donc il/elle peut se dire qu’on est trop tête en l’air ou autre et donc ne peut pas (en son âme et conscience professionnelle) nous donner le permis. Et tu l’as eu finalement après ça ?

      J'aime

      • Oui, je l’ai eu la seconde fois (pourtant je n’y croyais pas!) Ca fait plus de trois ans, mais je commence tout juste à conduire régulièrement (puisque j’ai enfin ma voiture depuis quelques mois). J’ai encore un peu peur de conduire à vrai dire!

        J'aime

      • Bah de toute façon dis-toi qu’il y aura forcément quelques couacs, quelques pets sur la voiture et des frayeurs à venir. Personne n’est parfait conducteur (même pas au cinéma ^^) j’avoue avoir hâte de le repasser et d’avoir une bonne vieille tuture. Quand on a la bougeote (ou qu’on doit aller chez Ikéa) c’est pratique ^^

        J'aime

Et toi tu en penses quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s