les uses et coutumes de l’usager du métro à destination des débutants ou des grands blasés du transports en commun.

Mesdames et messieurs devant vos yeux ébahis et votre cerveau endormis, aujourd’hui Balzi présente : L’article qui va changer ta vie et faire de toi le parfait petit usager des transports en commun !

1. Toujours bloquer le passage

C’est LA règle d’or quand tu prends le métro, le bus, le RER etc. Tu ne sais pas où tu vas ? Arrête-toi bien au milieu du passage pour chercher et/ou lire les panneaux et divers plans. L’idéal, c’est de s’installer juste à la sortie d’un escalator et de ne surtout pas laisser de place pour les autres usagers. Avec un peu de chance tu bloquera tellement l’accès que les gens vont commencer à tomber. Mais ça c’est vraiment une technique d’expert.

Il y a évidemment d’autres manières d’être au bon endroit au bon moment. Par exemple, et là c’est un classique incontournable que chacun(e) se doit de maîtriser : chercher son titre de transport devant les tourniquets/portes automatiques. C’est vraiment le succès assuré !

Pack of Zombies

Ensuite, il y a une technique un peu sportive mais que je trouve particulièrement élégante et amusante. Je l’appelle « S’accrocher à la barre le plus longtemps possible« . Afin de réussir ce tour, il te faut choisir un arrêt et une petite barre proche de la porte d’entrée/sortie. Quand tu as décidé à quelle station sortir il vous faut agir précisément et le plus lentement possible. Le train s’arrête en station, les portes s’ouvrent, c’est là que tu poses le premier pied sur le quai tout en restant accroché à la barre proche de la porte. Gauche ou droite c’est toi qui décides. Ce qui est important en revanche, c’est de vraiment lâcher la barre au dernier moment. Oui, mesdames et messieurs c’est technique, mais quand c’est réussit, quel spectacle ! Tu as maintenant les deux pieds sur le quai mais ne lâche rien encore. L’idéal c’est d’attendre le moment exact où les portes sonnent afin de retirer ta main car, ainsi, les autres usagers, dont vous aurez habilement bloqué le passage 😉 se retrouveront peut-être coincés dans la rame. Après ça, ce n’est pas fini – c’est sportif j’ai dit – il faut marcher lentement. Tortue lente et sous anesthésie style.

Voilà pour la règle d’or.

2. Toujours suivre le mouvement

Tu es perdu(e)s ? Fais comme les autres. Suis le mouvement de foule et ne réfléchis pas trop. Tu vois des gens qui courent ? Rejoins le mouvement. Les autres usagers restent agglutinés autour de la barre centrale en heure de pointe ? Embrasse la communauté qui vénère la barre métallique, et colle ton nez sous leurs aisselles tout en escaladant une poussette. C’est comme ça que se forme les plus belles amitiés. Il y aura toujours un ou deux anarchistes pour bousculer et aller où il y a de la place, ignore-les. Mieux. Insulte-les et regarde-les de haut.

Tara Thorton

Ils n’ont rien compris à l’essence même du transport en commun.

3. Toujours courir

Invasion de zombie, terrible diarrhée qui frappe quand il ne faut pas ou tout simplement tu vois un train arriver au loin mais tu n’es pas sûr(e) que ça soit le tien ? Cours quand même (ça fonctionne aussi pour le bus). La survie de l’humanité dépend probablement de ta vitesse, alors donne tout ce que tu as. Les portes sonnent mais tu es encore dans le couloir ou en haut des escaliers et il y a du monde ? Cours, bouscule. Tes coudes et ton sac sont tes meilleurs armes. Oui, il y a des métros toutes les trois minutes te diront les rabats-joie, mais pourquoi attendre quand tu peux avoir celui-ci ? Et en plus tu fais du sport !

4. Toujours se faire remarquer

Il y a plein de façons d’arriver à ses fins. Par exemple fumer dans le train ou le bus. 100% de l’attention se dirigera vers toi et les asthmatiques loueront ton nom à travers les âges.

Smoking Cage

Tu es mélomane ? Fais tourner ! L’idéal c’est d’avoir un téléphone portable, de préférence avec des hauts parleurs un peu pourris histoire que tout le monde profite de tes goûts musicaux dans les meilleures conditions. Si tu es timide, tu peux aussi mettre le volume de ton mp3 ou téléphone à fond, tu as toutes les chances du monde que ta musique filtre à travers tes écouteurs ou ton casque et fais-moi confiance, les personnes autour de toi vont grandement apprécier ton partage ainsi que ta discrétion. Il y a évidemment d’autres moyens de se faire remarquer qui sont apprécié par la communauté du transport en commun. Parler très fort au téléphone ou ne pas s’assoir à côté de ses ami(e)s pour que tout le monde entende votre conversation est un moyen efficace. Manger un kebab embaumera à coup sûr la rame et ravira les plus fins palais. À toi d’être inventif et surtout : il faut oser oser.

5. L’espace personnel à son importance

Tu as beau aimer fusionner avec les autres, avoir le nez pressé sous leurs aisselles et ne faire qu’un avec la vitre/porte/barrière, des fois il faut que reconnaitre qu’un peu d’espace personnel fait du bien. Pour cela, tu peux venir avec une poussette ou des sacs, de préférences en heure de pointe, mais il y a plus pratique et efficace. Tu choisis un siège pour toi et tes affaires (à toujours surveiller à cause des pickpockets évidemment). Si tu es un homme, écarte les cuisses un maximum. Déjà parce que ton royal paquet masculin a lui aussi besoin de respirer, et surtout c’est une position tout à fait naturelle et bourrée d’élégance. Si tu es une grande personne, mets tes pieds sur le sièges d’en face. Ainsi tu pourras en profiter pour faire tes étirements en toute tranquillité. Il y aura toujours un ou deux anarchistes (mais qu’ils prennent le vélib !) qui te demandera de manière ostentatoire et malpolie de faire de la place. Pfff ! Ignore ou mieux : fais un scandale !

giphy-4

Tu es d’une couleur autre que blanche ? Mise sur le racisme. Tu es une femme avec un petit bedon tout mignon ? Tu es enceinte. Tu as 40 ans et plus ? Mais qu’est-il arrivé au respect pour les personnes âgées !!! Si tu es doué(e) pour la comédie, il y aussi la mutilation de guerre, le handicape invisible etc. Une solution toute simple existe cependant : posséder un enfant de moins de 4 ans. En règle générale, les gens aiment bien ces humains miniatures et n’ont qu’admiration et respect pour les adultes qui les accompagnent. D’autant qu’avec un enfant tu peux appliquer la règle n°4 avec une aisance déconcertante en le laissant hurler, donner des coups de pieds ou commenter absolument tout ce qui se passe.

***

Le comportement à avoir en transport en commun s’apprend et se perfectionne au fil des années. Si tu n’as pas le temps de tout ingérer et mettre en pratique – parce que tu as la flemme ou tout simplement pas le temps – voici quelques derniers conseils afin de passer pour un(e) usager(e) averti(e).

  • Dans les escaliers, n’hésites surtout pas à subitement ralentir ta marche pour que tu puisse lire ou écrire un SMS. Si tu filou, tu peux aussi t’arrêter sans aucune raison et en plein milieu, évidemment.
  • Faufile-toi dans le moindre espace. Quelqu’un attend sur le quai à 3cm du mur ? Passe entre la personne et le mur. Aussi, tu peux frôler les gens proches de la bordure du quai afin qu’ils s’avancent un peu plus.
  • Dans le train, bus, tram etc, assied-toi en face ou à coté de quelqu’un qui a l’air de vouloir être seul(e). Tu gagnes des points bonus quand la rame/bus est presque vide.
  • N’hésite pas à bloquer les portes quand tu vois quelqu’un courir vers ton train (dans le bus c’est dangereux à cause du chauffeur). Tu auras agis en parfait(e) citoyen(ne) et ton karma gagnera 300 points.

Success

Et n’oublies pas : ne souris pas, ne t’excuse pas, et râle fort !

À toi la grande vie dans les transports en commun ! Va mon petit, vole de tes propres ailes et peut-être qu’on se percutera dans le métro 😉

Publicités

Et toi tu en penses quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s