Forever – le Sherlock romantique ?

Forever est une nouvelle série qui a vu le jour cette année, avec Ioan Gruffudd (Ringer, les 4 Fantastiques)dans la peau d’un homme, Henry Morgan, qui ne peut pas mourir. Pour être plus précise, il peut mourir mais ressuscite presque instantanément dans un point d’eau non loin du lieu de son décès.

Ce que la bande annonce ne vous montre pas c’est le léger fil rouge qui s’installe – si ma mémoire est correcte – à partir du second épisode. Henry est contacté par un anonyme qui avoue tout savoir de sa condition, et sous-entend souffrir de la même depuis bien plus longtemps que lui.

Sans oser aller plus loin pour ne pas spoiler, j’ai immédiatement pensé à un personnage comme Moriarty, le célèbre némésis de Sherlock Holmes. Une personne obscure et complexe qui défi notre héros et semble avoir un penchant pour la souffrance psychologique et le meurtre. Alors forcément je guette chaque coin de rue, remet en question tous les personnages même éphémères en me demandant si ce n’est pas lui !

Henry & Abraham en pleine expérimentation mortelle.
Henry & Abraham en pleine expérimentation mortelle.

De plus, comme vous avez pu le voir dans la bande annonce, Henry est un homme très intelligent avec un certain égo et qui adore porter des écharpes. Les similitudes avec la série britannique Sherlock vont jusqu’à la musique qui n’est pas sans rappeler les compositions de Michael Price.

On peut évidemment rapprocher Henry et Sherlock jusqu’à un certain point, mais leurs personnalités sont tout à fait opposées. Pour commencer, Henry n’est pas un sociopathe, mais quelqu’un qui a peur du contact humain et qui ne vit plus depuis bien longtemps. Il s’agit d’un homme passionné, curieux, enthousiaste et un brin étrange. Je l’appelle le « Sherlock romantique » car il dégage une vibration romantique au sens littéraire du terme. Le personnage d’Henry Morgan est l’archétype même du héros romantique et embrasse tous les thèmes propres à ce mouvement.

  • Nostalgie & la mélancolie : Il vit trop ancré dans le passé et sa condition immortelle le fait souffrir plus qu’il ne veut l’admettre.
  • Goût pour la solitude et désir de fuite : il se concentre principalement sur son travail et fuit le contact humain.
  • L’histoire : ce mec est vivant depuis plus de 200 ans, dois-je vraiment insister ?
  • Passions : la mort est devenue plus qu’une passion mais une obsession scientifique et personnelle, sans que cela ne soit morbide.
  • La nature : il ressuscite dans l’eau nom de Groot !!!

Etc etc …

JOEL DAVID MOORE, JUDD HIRSCH, IOAN GRUFFUDD, ALANA DE LA GARZA, DONNIE KESHAWARZ, LORRAINE TOUISSANT

Moins frimeur que Patrick Jane (Mentalist), moins dépressif que Gregory House (Dr House) et plus adapté socialement que Sherlock Holmes, Henry Morgan est un personnage tout à fait charmant et sympathique. Forever est une série policière avec un brin de fantastique que je regarde avec plaisir et qui, sans être exceptionnelle, m’accroche bien. Je ne m’ennuie jamais devant un épisode et j’apprécie le temps que prenne les scénaristes à développer leurs personnages et leurs différentes relations.

Je la regarde un peu comme une série doudou, au même titre que Buffy ou les comédies comme That 70’s Show ou The Goldbergs, ce qui est assez étonnant vu le genre mais c’est ça l’effet Forever 😉

Publicités

Un commentaire

Et toi tu en penses quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s