Un nowel pirate !

©Lord-Iluvatar
©Lord-Iluvatar

Non je ne vais pas parler décos, tutos et gâteaux aujourd’hui mais bien de la piraterie 2.0

Parce que si tu as un peu fait trainer tes yeux sur ce modeste maudit blog, tu as vu que je parlais très souvent de séries. Force est de constater que ces séries je ne les ai pas vu à la télé !

La dernière fois que j’ai suivi quelque chose à la télé du style rencard avec le canapé et regard anxieux sur l’horloge avant que le programme ne commence c’était pour Rome sur Arte ! Et ça remonte à plusieurs années !!!

Avant, la téloche c’était le rendez-vous familiale du soir (ou du midi pour les externes du bahut). Chez les Balzi ça commençait par le Six Minutes tandis qu’on mettait la table, puis il y avait un ou deux programmes courts, la comédie du soir (Une Nounou d’Enfer, Notre Belle Famille, Caméra Café, Kaamelott et j’en passe) et enfin LA série !

television obsession

J’avoue qu’à la maison c’était M6 la grande favorite. Déjà parce qu’ils diffusaient des séries de science-fiction à vous coller au canapé rien qu’avec un sifflement (Oui, je parle bien de X-Files) mais qu’en plus il y en avait pour tous les goûts, tous les jours de la semaine !!! De la trilogie du samedi à M6 Kid je dois bien avouer que mon amour de jeunesse ressemblait à une machine à tubes cathodiques dont l’écran n’avait pas le temps de prendre la poussière. Elle me comprenait, m’éduquait, me faisait rire, pleurer, m’énervait (foutue antenne d’intérieure qui ne tenait qu’avec du vieux ruban adhésif). Ah je vous parle d’un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaitre (toujours citer du Charles Aznavour pour garantir une caution « c’était mieux avant ») mais ce temps là est révolu.

La télé est morte, vive internet !!!

J’en reviens donc au sujet de cette chronique : la piraterie ! Patch sur l’oeil, perroquet à l’épaule et jambe de bois ? Nah ! Plutôt lunettes bien vissées sur le nez, chats sur les genoux (un sur chaque) et … pour la jambe de bois chacun voit midi à sa porte j’ai envie de dire 😉

Férue de séries depuis la couche-culotte, je vois internet comme une sorte de graal irréel et immatériel qui me procure moultes joies et frustrations. Chaque matin j’ai mon rituel. J’allume la pomme, je vérifie mon calendrier de téléchargements (Sidereel pour ceux et celles que ça intéresse) et je récupère ce qui doit l’être en temps et en heure. Mais voilà, cette semaine mon plus gros et redoutable fournisseur a été contraint et forcé de prendre une pause. Oui je parle évidemment de Pirate Bay devenu inaccessible depuis mardi. What else ? Alors que mon navigateur refusait d’ouvrir la page, Google me lança alors « Y a personne, les flics sont passés ce matin. Revenez plus tard. »

treasure planet

J’ai refermé l’ordinateur, vécu un peu à l’air libre (j’ai pas aimé, je suis vite rentrée chez moi) et le soir, tandis que je pousse la porte, que vois-je ? Rien. Les locaux sont vides, il n’y a plus âmes qui vivent. Pire, l’aspirateur a été passé. Tout est nickel ! Google me dit alors « je connais un mec, qui connait un mec, qui lui connait une nana qui connait un pirate. »

Et voilà comment on continue de pirater. Pirate Bay ferme ses portes, que cela soit temporaire ou non tout le monde s’en fiche. Souvenez-vous du buzz quand Megaupload a mis la clef sous la porte. Des nuées de gens pleuraient à base de « mais qu’est-ce qu’on va faire ? Où est-ce qu’on va aller maintenant ? » À côté mon pote ! L’herbe continuera toujours de pousser ailleurs.

Le site 20minutes.fr pose la question très intéressante « pourquoi continuez-vous de télécharger ? » en vantant rapidement les mérites de plateformes comme Netflix ou Spotify.

Effectivement, pour une somme toute à fait modique on peut accéder à un large contenu culturel. Large, mais pas illimité. Et c’est bien là – pour moi en tout cas – que se pose la légitimité du piratage. Ce qui suit n’est que mon avis tout à fait personnel et je ne dis pas que le piratage c’est bien ou mal car il y a un juste milieu à respecter (comme dans tout tu me diras) mais en ce qui me concerne quand j’ai envie de regarder quelque chose c’est sur le coup d’une humeur, d’une envie subite. Il me le faut donc le plus rapidement et facilement possible pour combler cette envie. On regarde tout, tout le temps et comme on en a envie.

One Piece eatingUne nouvelle habitude a été prise avec le piratage qui permet au spectateur d’élargir son champ, d’accéder à du contenu d’où il veut/peut avec le moins de contraintes possibles. Je n’ai jamais connu la culture sous le manteau bien que j’ai assisté aux balbutiements du téléchargement illégale avec le boom internet. T’es chez un(e) ami(e) qui n’a pas vu ton film favoris et tu meurs d’envie de le lui montrer sans avoir à retourner chez toi ? Clic & watch ! La piraterie c’est aussi simple que ça. Tout le monde peut devenir un pirate si bien que plus personne ne l’est.

Pour en revenir à la question du pourquoi continuer alors que des alternatives sont mises en places ? Tout simplement parce que ce n’est pas encore au top. Corrigez moi si je me trompe mais Netflix, c’est bien du streaming ? Donc qu’en est-il de la personne qui veut garder ses épisodes de House of Cards au chaud sur un disque dur pour les regarder plus tard (avant ou non de les acheter) jusqu’à en faire une crise de foie ? Hein ? Il va se faire…Aaaaah ben voilà !

Pendant ce temps Balzi continuera sa vie de pirate sur d’autres eaux, achètera ce qui lui plait (beaucoup, beaucoup) et honorera un site (certes devenu vétuste mais toujours riche en contenu) en faisant de Décembre le mois de la piraterie ! Je m’en vais de ce pas revoir Black Sails et trouver une adaptation de l’Île au Trésor en écoutant la B.O de Pirates des Caraïbes depuis mon bateau 2.0 ! Et n’oublions pas la règle d’or du code des pirates du web : ce que tu download, tu upload 😉

¡Adios piratas !

Publicités

Et toi tu en penses quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s