Forever – critique de mi-saison

Forever banner

Je vous en avais déjà parlé de cette petite nouveauté bien sympathique qu’est FOREVER et maintenant que la mi-saison est atteinte il est temps de se poser la question essentielle : continue ou continue pas ?

La série portée par Ioan Gruffudd n’est pas la série policière/fantastique du siècle – loin de là – car le format 45′ contenant une enquête par semaine – évidemment résolue en fin d’épisode – est loin d’être original. Cependant, les scénaristes prennent(trop ?)  le temps de développer leurs personnages ainsi que leurs relations. Le fil rouge concernant Henry et son harceleur tout aussi immortel que lui se développe jusqu’à l’épisode n° 11 Skinny Dipper où l’on a enfin droit à un visage sur cette mystérieuse voix qui menaçait le secret de notre héros romantique. Climax de malade pour la pause de mi-saison avec un retour prévu en Janvier 2015 of course.

It's a long story

Autre point négatif : il n’y a aucune prise de risque dans FOREVER. La série est prévisible, bien écrite mais sans réelle profondeur et joue sagement dans son bac à sable protégée par des codes qu’elle respecte scrupuleusement. Du coup, ça fonctionne, c’est sympa et tout ce que tu veux mais à part un fil rouge à peine tendu et un acteur principal charismatique il n’y a pas grand chose à se mettre sous la dent.

La série produite par la chaîne ABC (qui appartient à Disney) a été reconduite pour une saison « complète » de 22 épisodes. Et moi de remettre en question ce type de format. Beaucoup de séries utilisent ce format ultra conventionnel et conventionné mais souvent elles l’utilisent mal. Il s’agit – dans le cas des séries policières en particulier – d’un moyen d’étirer au maximum un fil rouge principal en distillant indices et développements précaires de la personnalités des protagonistes au fur et à mesure d’épisodes inutiles si ce n’est pour te faire patienter entre les cinq (maximum) épisodes clefs qui te donneront (ou pas) envie de rester pour voir la suite. Personnellement je suis tout aussi fan d’un suspens qui va crescendo qu’un autre plus nerveux mais le hic avec les séries comme FOREVER c’est que les scénaristes semblent juste faire le strict minimum sans aller au-delà de ce qu’on attend d’eux. On insiste pas trop sur le drame, pas trop sur le gore et surtout, surtout on ne prend pas de risque avec des intrigues trop complexe. Le spectateur moyen doit avoir l’impression d’être un crac de l’enquête en résolvant le meurtre quelques minutes avant les inspecteurs.

IOAN GRUFFUDD, JOEL DAVID MOORE
Ah AH ! voici donc l’indiiiiiiice qui nous permettra de résouuuudre le mystère !

FOREVER entre typiquement dans ce carcan télévisuel un peu vétuste mais toujours efficace puisque je regarderais l’intégralité de la première saison avec assiduité. Il faut savoir ce qu’on regarde et pourquoi on la regarde. Ce qui m’a attiré en premier vers cette série c’est son acteur principal (un jour il faudrait que je monte un dossier sur ces acteurs de ciné qui partent vers la télé) et ce qui me fait rester c’est son personnage et sa relation avec un némésis magnifiquement interprété par…CHUT ! Il faut avoir vu l’épisode n°11 sinon ce serait du spoiler 😉

En bref, FOREVER n’est pas originale mais elle est efficace et un minimum divertissante. La suite dépendra du développement du némésis car après avoir vécu 7 saisons du Mentalist qui prenait tout son temps avec l’arc Red John, je ne suis pas sûre de vouloir m’engager dans un arc similaire sur une autre série, tout aussi sympathique soit le personnage d’Henry Morgan.

IOAN GRUFFUDD

Bilan mi-saison :

6/10

Publicités

Un commentaire

Et toi tu en penses quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s