Shadowhunters : l’adaptation inutile de Mortal Instruments

Si vous êtes des fidèles du Balzi Blog et/ou des amateurs/trices de bit lit vous avez déjà entendu parler de la saga fantastique de Cassandra Clare : The Mortal Instruments. S’il y a eu 6 tomes à Mortal Instruments, l’univers des Shadowhunters de l’auteure lui s’étend sur bien d’autres sagas littéraires entre préquels et spin-off mais n’ayant pas pris la peine de m’y intéresser je ne vais pas m’étendre sur le sujet.

En 2014 il y a eu une première tentative de passage à l’écran avec une adaptation assez libre du tome n°1 City of Bones. Le seul point positif que je garde du film c’est le casting. Pour le reste, City of Bones ne fut qu’un imbroglio mal conçu et au marketing aussi mauvais que le score du film au box office. Malgré l’enthousiasme premier des fans et l’engouement lié au choix des acteurs et actrices, tout projet de suite cinématographique fut rapidement tué dans l’oeuf.

Il faut faire contre mauvaise fortune bon coeur et il est vrai que malgré ses très, très nombreux défauts, la saga Mortal Instruments possède un fort potentiel adaptable sur écran. Le cinéma étant devenu hors zone, il ne reste plus que la télévision (oui parce que les adaptations radiophoniques, depuis Orson Welles, on n’en fait plus vraiment…). Cette année donc nous avons le droit à un retour à peine remarqué de Clarisse, Jace, Simon et cie.

Malgré une attente de la part de la communauté et une volonté des studios d’inclure les souhaits de celle-ci, force est de constater qu’adapter The Mortal Instruments n’est pas une mince affaire. Le pilot fut franchement douloureux à regarder et ce malgré le fait que je n’attendais RIEN de cette série. Juste une once de curiosité envers un plaisir coupable me poussait à donner une chance à la version télévisuelle. J’étais donc dans un esprit de découverte parfaitement neutre, mettant de côté le livre car il est évident qu’aucune adaptation n’est 100% fidèle (elle peut l’être sur la forme, ou sur le fond ceci dit mais très rarement sur les deux à la fois).

Shadowhunters est une série de seconde zone produite par une chaîne de télévision appartenant au groupe Disney-ABC (déjà ça commence mal) du nom de Freeform. Le nom ne vous dit rien ? Et si je vous dit ABC Family ? Freeform n’est autre que le nouveau nom de cette chaîne qui diffuse notamment le mastodonte Pretty Little Liars.

Pour la petite histoire la chaîne fut à l’origine une chaine religieuse créée par un télévangeliste sur CBN avant d’être rachetée par la FOX qui en fit une chaîne plus familiale. Dans les années 2000 Disney fait péter la carte bleue et rachète la chaîne qui deviendra donc ABC Family qui se dévergondera gentiment au grès de leurs nombreuses productions.

C’est donc sous la bannière de Freeform que Disney nous propose Shadowhunters, une série sensée être sombre et audacieuse d’après la production et le casting…Pour le côté sombre effectivement si on prend ça au pied de la lettre c’est pas très éclairé. La majorité de l’action se passant la nuit mais d’un point de vu plus allégorique ça reste du tout public. En ce qui concerne l’audace de la série, je dirais que le casting La Redoute c’est audacieux. Il parait que les fans furent sondés quant à ceux et celles qu’ils aimeraient voir sur le petit écran et quand on voit le résultat final je pense que Freeform s’est juste torché l’arrière train. J’ai rarement un ensemble d’acteurs et d’actrices aussi mal assorti dans une série télé. Pas un qui joue correctement, pas un qui sort du lot ! Ils sont tous et toutes d’une beauté générique, un peu comme dans une production Disney Channel et on en parle de l’implantation capillaire de l’actrice principale (Katherine McNamarra) ? Que ça soit sur les photos de promotions ou dans le premier épisode j’ai cru qu’il s’agissait d’une perruque de mauvaise qualité trouvée sur Ali Express. J’ai donc fait des recherches car il est inconcevable en 2016 d’avoir des cheveux aussi laids dans une production avec budget et il s’avère que l’actrice à naturellement des cheveux qui font factice ! C’est peut-être un détail pour vous mais pour moi ça me gène beaucoup *no shame*

anigif_enhanced-23416-1444395539-22
PAS MOI >_<

Bref ! Si on oublie la forme et le casting de troisième zone qui fait franchement pitié à voir et qu’on s’intéresse à l’histoire que se passe-t-il ? Eh bien pas grand chose ! Ou plutôt trop de choses !

Shadowhunters commet la même erreur que City of Bones en allant beaucoup trop vite. En 45 minutes d’épisodes on nous gave d’informations et de personnages comme de pauvres oies du Gers. Ayant lu la saga je fut donc étonnée de rencontrer tel ou tel personnage aussi tôt dans la série et surtout quand je vois à quel point ils vont vite à révéler des moments de l’intrigue principale. Tout est invraisemblable de la première à la dernière minutes car ils ne prennent pas le temps d’installer l’histoire, de développer l’univers. Ça et le fait qu’ils se sont torchés avec les bons éléments du livre (tout à fait transposables à l’écran qui plus est) et perdu dans un fol espoir d’être dark et cool. J’ai eu la désagréable impression que Shadowhunters essayait d’être le nouveau Vampire Diaries mais sans assumer complètement le côté sexe, sang et mort de la production CW (qui est par ailleurs très culcul la praline). Comme si Disney Channel essayait de plaire aux grands.

Le premier épisode de Shadowhunters (car je n’ai pas réussi à regarder plus de 10 minutes de l’épisode 2) est – malgré les bons scores d’audience américains) – un échec. C’est un navet qui ne peut plaire qu’aux gamin(e)s de 12 ans et aux gens très peu regardants. J’ai lu les livres sans en être fan et les choix de scénario me donnent des boutons donc je n’ose pas imaginer ce que ça doit être pour quelqu’un du fandom et si je n’attendais rien de particulier concernant cette nouvelle adaptation je suis tout de même consternée de voir que les mêmes erreurs sont à nouveau commises alors qu’une série télé peut se permettre le luxe du temps. Pourquoi vouloir précipiter les choses ? Pourquoi changer l’âge des personnages alors que ça ne pose aucun problème scénaristique ni de cible d’audience que de garder les mêmes que dans le livre ? Pourquoi avoir choisit des acteurs qui n’ont aucun charisme et ne sont même pas télégéniques ?

shadowhunters
Ceci est une VRAIE photo de promo ! Pas un fanart mal maîtrisé !!! @@

Shodawhunters est un immense « pourquoi » et une série sans aucune crédibilité malgré une soit disant ambition. Malheureusement elle a toute les chances de fonctionner auprès d’un public influençable par de la poudre de perlimpinpin et mon côté méchant espère que ça se vautrera comme le film et que The Mortal Instruments comme Eragon deviendra Adaption Non Grata et que plus personne n’osera y toucher car le potentiel doré se transforme en merde puante !

Note pilote : 2/10

Publicités

4 commentaires

    • Oui en effet car même si beaucoup de choses m’ont gêné dans la saga littéraire qui – soyons honnêtes- perd en qualité à chaque tome, je pense sincèrement qu’une bonne adaptation TV aurait été bénéfique.

      Aimé par 1 personne

      • Absolument ! Ca ne manque pas d’imaginaire et de bataille, de camps etc. Oui a mon avis elle aurait du s’arreter au tome 3…

        J'aime

      • oui et puis les personnages étaient assez divers même si je trouve qu’ils sont tous plus ou moins abusifs dans leurs relations respectives mais ça aurait pu être corrigé à la tv. Tout à fait d’accord ! 3 tomes suffisaient laaaaargement !

        Aimé par 1 personne

Et toi tu en penses quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s