Les TOP 9 de Balzi #9 : Ma grossesse

Quand on décide de participer à la fin du monde en louant son espace vitale à quelqu’un qu’on ne connait absolument pas pendant 9 mois on vit un truc assez spécial. Alors non je ne fais pas partie de celles qui clament haut et fort que « la grossesse c’est géniaaaaal. Je me sens vraiment accomplie et complète c’est FOR-MI-DABLEUH ! » ni de celle qui en chie tellement qu’elles ont l’impression de vivre une gueule de bois/gastro/concert de heavy metal utérin pendant 9 mois en se jurant « plus jamais. »

À partir du moment où j’ai annoncé mon statut de vaisseau mère, l’armada d’âmes bien pensantes juchées sur leur « Tu verras quand… » est arrivée en force. Parce que forcément tout le monde a un avis sur la chose, et que forcément chacun se doit de partager son opinion sa prédiction.

flavor-flav.gif

Petit tour des clichés qui méritent d’être mis au clair pour que les gens pensent enfin à se taire !

PS : cet article – comme spécifié dans le titre – est tout à fait personnel, et n’engage que l’expérience que je suis en train de vivre. Évidemment ça peut être différent pour chacune et je ne prétend aucunement établir une vérité générale.

Sur ce, leeeeyyyy go !

#9 Tout le monde voudra toucher ton ventre

Malheureusement c’est assez vrai. Déjà il y a le regard des gens dans la rue ou les transports comme si tu portais une immense cible lumineuse qui clignote sur toi. J’ai l’impression d’être Flavor Flav quand je vois les yeux ronds des gens qui me croisent. Mais apparement ton ventre quand il s’arrondit parce que tu possèdes un alien interne (et non pas parce que tu as mangé trop de choucroute) se transforme en aimant géant ! Des mains – pas forcément propres – commencent à s’approcher inexorablement de ton corps SANS TON CONSENTEMENT !

Alors NON ! Non, les gens, vous n’avez pas le droit d’aller tâter le bidou de madame sous prétexte qu’elle est enceinte, tout comme vous n’iriez pas toucher les fesses d’un(e) inconnu(e) juste parce que la façon dont le pantalon en cuir lui serre l’arrière train vous intrigue (si vous faites ça, sachez que vous avez un problème). Le corps d’une femme qu’elle soit enceinte ou non, n’appartient qu’à elle ! Visiblement je suis obligée de le préciser car, et même dans mon cercle d’ami proche, ce genre de comportement semble automatique. L’avantage avec les copains et les collègues compréhensifs c’est qu’au mieux ils savent que je ne supportent pas d’être touchée en temps normal (y a eu des accolades tout à fait awkward par le passé) et donc respectent d’autant plus une certaine distance du fait de ma grossesse. Et au pire, j’explique gentiment que ce n’est pas parce que je suis enceinte que ça donne le droit à quiconque de toucher mon ventre.

awesome.gif

Je comprend l’intérêt pour la chose car même si c’est naturel et que ça arrive à tout plein de gens tous les jours à travers le monde depuis des milliers d’années il y a comme une attirance mystique qui entoure la femme enceinte. Les gens veulent savoir ce que ça fait, ce qu’on ressent et leur seul moyen de s’en approcher c’est de toucher le sacro saint bidou. Je le comprend et c’est pour ça que je ne brise aucun doigt. Par contre je ne l’accepte pas et  si quelqu’un (pour l’instant aucun(e) inconnu(e) heureusement) tend la main vers mon ventre sans m’avoir demandé mon consentement avant (en général si je t’aime bien, je dis oui avec plaisir) je retrousse les babines et j’aboie.

« Tu verras quand… » 1

Balzi 0

#8 Des fringales tu auras !

Aaaah ça c’est la prédiction favorite de beaucoup. Surtout de la part de femmes (qui ont connu ou non l’état de grossesse) qu adorent insister sur le fait que tu vas grossir – devenir un zeppelin – et surtout que tu auras des envies de n’importe quoi, n’importe quand. Comme si elles y prenaient un plaisir machiavélique.

licking heart

Alors mesdames, je ne sais pas si c’est pareil pour vous mais les fringales, d’ordinaire j’en ai la semaine qui précède mes règles et puis c’est tout. Envie de sucré et de salé si possible en même temps, tout le temps, jusqu’à parfois l’obsession. Prenant facilement du poids, j’avoue que je redoutais cette prédiction néfaste car non seulement je ne voulais pas trop grossir afin d’éviter les problèmes de santé et une perte de poids post-grossesse trop difficile mais je me disais surtout que si mes fringales d’une semaine devaient durer 9 mois j’allais exploser !

Force est de constater qu’assez rapidement (avant la fin du premier trimestre) je n’ai plus souffert de ces envies subites et violentes. J’aime toujours autant manger et j’aime toujours autant les cochonneries qu’aucune personne douée d’intelligence ne devrait consommer, mais l’avantage d’avoir un alien qui s’installe à l’intérieur et qui refait la déco c’est que l’estomac ne peut plus accueillir autant qu’avant. Une autre future maman disait à juste titre l’autre jour « je mange deux bouchées de mon assiette et j’ai l’impression d’avoir fait un repas de noël. ». C’est exactement ça ! Mes portions se sont réduites, mes repas sont fragmentés en plusieurs petits repas par jour (notamment deux petits déjeuners parce que je suis une vraie hobbit!) et quand je force la panse, impossible de dormir par la suite !

De temps en temps une image de nutella ou de pizza ou autre joyeuseté alimentaire grasse, salée, sucrée s’imprime dans mon cerveau. En général j’attend un peu (deux ou trois jours) pour voir si l’envie est toujours présente, aussi forte, et si c’est le cas eh bien je cède ! Pour des raisons de santés évidentes, il ne faut pas céder à chacune d’entre elle mais ne jamais céder c’est également mauvais pour la santé. Une fois cette envie satisfaite, je me prend un petit shoot d’endorphine vachement sympa et qui fait du bien. En dehors de ça, je ne me réveille pas à 3h du matin pour réclamer des fraises Tagada. Je n’envois pas M Balzi à l’autre bout de la ville pour aller quérir une pâtisserie afghane. Je n’ai pas plus faim que d’habitude, bref

« Tu verras quand… » 0

Balzi 1

#7 À 6 mois tu ne pourras plus rien faire

Sous entendu « tellement tu seras grosse ». Dans la liste des choses qu’on n’est plus censée pouvoir faire à partir de 6/7 mois on trouve : mettre ses chaussures/chaussettes soi-même, se pencher pour ramasser des trucs par terre, conduire une voiture et j’en passe.

Eh bien devinez quoi ? À 4 semaines de l’accouchement : j’arrive encore à faire toutes ces choses ! Alors certes avec un peu moins de facilité qu’avant notamment pour la conduite où les manoeuvres en marches arrières sont un peu compliquées à exécuter et j’évite les longs trajets à cause de la fatigue, mais personnellement je peux toujours ramasser des objets à terre (on s’accroupit, on ne se penche pas!), et je peux toujours mettre mes chaussures (des converses hautes à lacets en plus !) en toute indépendance.

Si ça c’est pas du luxe !

giphy-2.gif

Bon j’avoue que sur la fin, dormir est tout un art car se tourner signifie forcément se réveiller pour le faire et une fois en place, le baybay peut décider que ça y est que c’est l’heure de se mettre à la Macarena. Donc effectivement certains mouvements comme s’assoir et se lever sont un peu plus lents et grassieux mais ça peut être parfaitement faisable.

« Tu verras quand… » : 0

Balzi : 1

#6 Les nausées t’accompagneront jour et nuit

Grosse déception pour tout ceux et celles qui m’ont juré leurs grands dieux que j’allais avoir des nausées surtout le premier trimestre. Quand je leur répondais « en même temps je ne vomis jamais donc on verra bien » eux et elles de hocher la tête frénétiquement comme le petit chien sur le tableau de bord « si, si tu verras. » Eh bien j’ai vu…et je n’ai rien eu. Pas une seule nausée. Pas un seul vomissement. Il y a bien eu une semaine où certaines odeurs me dérangeaient quelque peu mais c’est tout.

Des fois ça peut arriver sur la fin de la grossesse mais – et je vous le dirais si c’est le cas – je n’ai toujours rien à part quelques remontées acides qui sont parfaitement normales étant donné la position et la compression de l’estomac.

« Tu verras quand… » 0

Balzi : 1

#5 Tes boobs doubleront de volume.

Bon là, j’avoue que je vivais dans le déni quand on m’annonçait la fameuse prise de boobs. Si beaucoup de femmes apprécient justement leur grossesse car leur poitrine se développe et qu’elles gagnent un ou deux bonnets – parfois plus – c’était justement ce que je redoutais le plus. Tous les maux annoncés de la grossesse ne me faisaient pas peur mais la prise de boobs alors là ! Le hic c’est que de base je possède une poitrine très généreuse. Certes, elle est proportionnée à mon gabarit mais ça n’empêche pas que des loches taille E ça pèse sur la colonne vertébrale. D’autant que j’ai eu en bonus une très jolie petite scoliose. Je vivais donc dans l’espoir futile que non, non, non la prise de sein ça ne sera pas pour moi.

sad no no rondoudou.gif

ERREUR ! Bienvenu dans le monde merveilleux du F ! Déjà que trouver quelque chose de potable, portable qui ne vide pas ton compte en banque c’est un peu compliqué en E (bien que des marques comme Etam aillent jusque là et proposent des choses tout à fait adorables et abordables) en F je te raconte pas la galère…et le pire…c’est pour la colonne vertébrale.

« Tu verras quand… » : 1

Balzi : 0

#4 Tu ne pourras plus rien manger

Alors ça si c’est pas un bon vieux cliché de chez mémé je me demande ce que c’est ! Ce n’est pas que étant enceinte tu ne peux plus rien manger, c’est seulement que si tu n’es pas immunisée contre la toxoplasmose tu dois faire attention !

Pour une raison totalement invraisemblable il s’avère que je n’ai jamais eu la fameuse toxo (alors que j’ai toujours vécu entourée d’animaux et une bonne partie de ma vie à la campagne) et c’est là les conseils alarmistes pleuvent. Le pire étant « touchez vos chats le moins possible. Si possible séparez-vous en le temps de la grossesse. » EXCUSE MOI !!!???

Tu veux donc me retirer ma joie de vivre, mes doudous, mes âmes poilues que j’adore par-dessus tout ???

Never

Non bah tiens je te rend mon fœtus !

Ce genre de conseils venant de la part des professionnels de santé, doivent faire flipper bon nombre de femmes enceintes lorsqu’elles entendent ça. Pire encore, si c’est une première grossesse – on est carrément perdue – et/ou si elles sont d’une nature angoissée. Je n’ose pas imaginer combien d’abandon d’animaux ont eu lieu à cause de ce genre de phrase à la con !

Mes chats sont toujours avec moi, je leur fais autant de câlins qu’avant (j’ai même eu droit à quelques griffures), je caresse toujours les matous et les toutous inconnus qui viennent vers moi dans la rue (des fois je me roule presque par terre avec eux) et vous savez quoi : TOUT VA BIEN !

Il suffit juste de ne pas changer la litière ou alors de mettre des gants si on doit le faire et de se laver les mains ensuite mais ne vous débarrassez pas de vos chats juste parce que vous n’avez pas eu la joie d’être toucher par la fée Toxo.

(Certaines femmes développent des allergies aux poils d’animaux pendant la grossesse, là une séparation temporaire peut être parfaitement justifiée mais s’il vous plait, n’abandonnez pas vos animaux.)

Et pour en revenir à la nourriture, c’est comme pour les chats, il suffit juste de faire attention, d’avoir les bons réflexes et de surtout ne pas se prendre la tête. J’ai mangé quelques tranches de saucisson pendant ma grossesse histoire de me faire plaisir et les examens sanguins sont toujours bons. En fait mon alimentation est même devenue plus équilibrée grâce à ma non-immunitée et à part les sushis, je continue de manger les mêmes choses qu’avant.

« Tu verras quand… » : 0

Balzi : 1

#3 Tu seras tout le temps constipée !

Celui-là c’est un connu des désagréments de la grossesse. Ton corps fait du n’importe quoi, ton absorption des fibres n’est plus la même et souvent ton sacro saint tube à caca se bouche et c’est le drame. SAUF ! Pour Balzi ! Attention je vais partager avec vous un grand moment d’intimité, âmes sensibles s’abstenir.

Je souffre depuis ma naissance de ce qu’on appelle le colon irritable (avec en plus une légère intolérance au lactose, ce qui est toujours un bonus agréable). Rien de grave, d’ailleurs ça n’est pas (encore?) reconnu comme une vraie maladie alors que c’est une putain de pain in the ass au sens littéral du terme.

gollum gif

Posséder 1,50 mètres de tubes digestifs en colère ça signifie que du jour au lendemain tu perds ta capacité à te vider, que dans le meilleur des cas tu chies une crotte de lapin qui t’as pris 15 minutes à sortir pour ensuite deux jours plus tard passer à une bonne vieille diarhée alors qu’aucune épidémie de gastro n’est en cours. Un colon irritable c’est vivre des crampes colo-rectales tellement douloureuses qu’il devient impossible de bouger, voire de respirer. Ça veut dire faire attention à ne pas manger trop de féculent pour éviter la constipation, mais aussi ne pas manger trop de fibres pour ne pas faire liquide. Si je devais suivre la recommandation nationale du « 5 fruits et légumes par jour » je serais déjà morte, le pantalon sur les chevilles et les murs repeints façon Dreamcatcher.

J’AVAIS PRÉVENU !

Bref ! La constipation ne me fait pas peur, au contraire, avec le temps on a bien appris à se connaître. Et justement comme la fée Toxo ne s’est pas penchée sur mon berçeau, je mange « mieux » donc mon transit se porte mieux. Tout l’inverse donc des prédictions diaboliques quant à mon système digestif. J’ai jamais été aussi rarement constipée de ma vie ! Ça arrive encore et mes amies les hémorroïdes ne me quittent plus (ça on en parlera une autre fois si vous le voulez bien) mais n’empêche que

« Tu verras quand… » : 0

Balzi : 1

#2 Tu pourras dire adieu au sexe

spoiler-alert

Mes ami(e)s j’ai envie de vous dire que ce n’est une question d’imagination et de volonté !

En fonction du trimestre et de la forme physique de chacun(e), je vous promet qu’on peut très bien s’amuser en prenant quelques précautions.

Beaucoup d’hommes ont peur de poquer le baybay pendant l’acte, à ceux-là je dirais « aller lire un livre d’anatomie. » et d’autres (je ne sais pas si c’est de même chez les couples de dames) n’arrivent plus à dissocier le corps de la femme de celui de la matrice ambulante. Là, sorry je ne peux rien pour vous, je n’ai pas de formation en sexologie.

Le tout c’est de faire ça dans le respect de l’autre, de surtout ne pas se forcer. La grossesse est un état exceptionnel temporaire et il faut bien prendre en compte que ça implique des changements physiques mais aussi psychologiques. N’oubliez pas que même après l’accouchement, madame ne redeviendra pas forcément celle qu’elle était avant ou du moins cela peu prendre du temps.

« Tu verras quand… » : 0

Balzi : 1

#1 Tu auras de ces sautes d’humeur !

LA BONNE BLAGUE !

Je n’en peux plus de ce cliché à la noix qui est ultra exacerbé dans les films et les séries. Dernièrement j’ai failli brûler mon ordinateur en regardant un épisode de Big Bang Theory où ils insistaient lourdement sur « les hormones qui changent tout et font de la femme enceinte une personne hors de contrôle.». D’ailleurs le fait que je regarde encore cette série est un mystère mais là n’est pas le propos.

Alors oui, d’un point de vue scientifique, les femmes enceintes sont toutes chamboulées d’hormones pendant la poussée du baybay mais ça n’est pas si nouveau que ça, si ? Chaque mois déjà avec notre merveilleux cycle menstruel on peut se trouver à la merci des hormones. Et je ne vous parle pas de celles qui prennent la pilule et cie l’équivalent d’une bombe atomique hormonale!

Mais comme pour le reste, face à l’invasion hormonale on n’est pas du tout égale à ce sujet. Dans mon cas, et les gens autour de moi pourront vous le confirmer, je n’ai pas changé d’un iota. Les rares sautes d’humeur que j’ai pu avoir été dues à la fatigue – qui me rend tout à fait irritable – et c’est tout. Je n’ai pas fondu en larme pour « rien », je n’ai pas développé un amour inconditionnel pour tout mouflet qui chiale dans la rue (nope, j’aime toujours pas les enfants), je ne saute pas à la gorge de la moindre personne dont je n’aime pas le regard, et je ne suis pas devenue la super chieuse de service qui met tout sur le dos ventre de sa grossesse.

Daria emotions

Non, on ne subit pas un dédoublement de la personnalité faisant de nous des monstres à chaque changement – je le répète – temporaire ! Certaines – et c’est mon cas – reste les mêmes avec de temps en temps des hauts et des bas émotionnels mais comme tout le monde ! Si vous connaissez quelqu’un qui reste parfaitement linéaire, exactement le/la même du début à la fin de sa journée, sans aucun changement, et ce sur une longue durée…FUYEZ ! Cette personne est définitivement désolidarisée de ses sentiments donc souffre de trouble psy !!!

Donc encore une fois :

« Tu verras quand… » 0

Balzi 1

Avec M Balzi on aime croire que celle que j’étais avant « souffrait » déjà des maux de grossesse (problèmes de digestion, mal de dos, et chiantitude) et que donc rien n’a changé XD

Il y a bien eu un changement d’état me concernant mais celui-ci est tout à fait positif contrairement à ce qu’on a pu me prédire.

Je suis devenue plus sereine, plus zen même, et j’ai remarqué que je ne me prenais plus autant la tête qu’avant, soit l’exact opposé de ce que la société attend de toi quand tu es enceinte. On attend de toi que tu devienne une sorte d’être mystique fragile, soumise aux hormones. Tu es censée vivre ça comme une bénédiction alors qu’autour de toi on t’abreuve des effets négatifs de la grossesse (paradoooooxe !) et c’est pire si vous aller sur internet.

Concernant ma grossesse, personne n’en fera un roman épique ou un film comique car – désolée de vous décevoir – mais il ne se passe rien de bien palpitant. J’ai la chance de ne pas être malade, d’avoir juste des maux de dos qui sont très supportables grace au kiné. J’ai une prise de poids parfaitement normale et j’ai gardé ma souplesse relative d’avant grossesse. L’enfant et moi avons établis un status quo il semblerait ce qui fait que tout se passe bien pour lui et moi 🙂

Résultat des courses :

SUCK IT SOCIETY !

Publicités

4 commentaires

    • J’avoue qu’entre les non-nausées et le fait de pouvoir encore mettre mes chaussures toute seule, je ne me fais pas que des amies ^^ Mais globalement ta grossesse s’est passé comme l’ont prédit les gens ou pas ? Ont-ils fait des prédictions d’ailleurs ? ^^

      J'aime

      • J’ai pas eu tant de prédiction que ça ! Mais on m’a aussi bien fait comprendre que j’étais chanceuse XD Certes j’ai été super malade au début, j’en ai perdu du poids au lieu d’en prendre mais :
        – j’ai innnové en cuisine (mon déjeuner habituel : yaourt blanc-compote-céréales en mix)
        – j’ai pas eu de vergetures
        – je n’étais pas trop gonflée sauf les dernières semaines donc je dormais comme je voulais. C’est facile à 7 mois j’ai des amies qui ont découvert que j’étais enceinte XD
        – je n’avais besoin de personne pour mes chaussures ^^

        J'aime

      • Aaaah une autre chanceuse ^^ J’aime bien les gens à 8 mois qui me disent « ah bah ça commence à se voir » j’espère bien ! Pour les vergetures pareil, pas plus qu’avant (j’ai eu une grande perte de poids dans ma jeunesse) mais par contre des douleurs autour du nombril tant il a grandit d’un coup et ma peau n’a pas eu « le temps » de s’adapter malgré la crème (très efficace ceci dit). Là il me reste quelques semaines de patience avant la grande sortie ^^

        J'aime

Et toi tu en penses quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s